Wiki Doublage français
Advertisement

Alfred Pasquali dit Fred Pasquali est un acteur et metteur en scène français, né le 31 octobre 1898 à Constantinople (Empire ottoman, aujourd'hui Turquie) et décédé, à l'âge de 92 ans, le 12 juin 1991 à Paris 18e[1].

Il a également prêté sa voix à de nombreux films et dessins animés.

Alfred Pasquali

Théâtre[]

En tant que comédien[]

  • 1921 : La Dauphine de François Porché, théâtre du Vieux-Colombier
  • 1925 : La Robe d'un soir de Rosemonde Gérard, mise en scène Firmin Gémier, théâtre de l'Odéon
  • 1926 : Dalilah de Paul Demasy, théâtre de l'Odéon
  • 1933 : La Femme en blanc de Marcel Achard, théâtre Michel
  • 1933 : Teddy and Partner d'Yvan Noé, théâtre Michel
  • 1933 : Le Vent et la Pluie de Georges de Warfaz d'après Merton Hodge, théâtre des Célestins
  • 1936 : Normandie, opérette de Henri Decoin et André Hornez, musique de Paul Misraki, théâtre des Bouffes-Parisiens : le pasteur
  • 1940 : Plutus d'après Aristophane, mise en scène Charles Dullin, théâtre de Paris
  • 1943 : Feu du ciel, opérette de Jean Tranchant, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Pigalle
  • 1945 : Topaze de Marcel Pagnol, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Pigalle
  • 1947 : La Perverse Madame Russel de Joan Morgan, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Verlaine
  • 1951 : Les Vignes du seigneur de Robert de Flers et Francis de Croisset, mise en scène Pierre Dux, théâtre de Paris
  • 1952 : La Grande Roue de Guillaume Hanoteau, mise en scène Roland Piétri, théâtre Saint-Georges
  • 1952 : Many d'Alfred Adam, mise en scène Pierre Dux, théâtre Gramont
  • 1954 : À la Jamaïque, opérette de Francis Lopez et Raymond Vincy, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1956 : La Plume de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jean Wall, théâtre Daunou
  • 1957 : À la Jamaïque, opérette de Francis Lopez et Raymond Vincy, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre des Célestins
  • 1958 : Coups de pouce de Bernard Frangin, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre des Célestins
  • 1958 : La Saint-Valentin de Raymond Vincy, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre des Célestins
  • 1960 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre de l'Ambigu
  • 1961 : Le Petit Bouchon de Michel André, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre des Variétés
  • 1962 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre des Célestins
  • 1962 : La Contessa ou la Volupté d'être de Maurice Druon, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre de Paris
  • 1962 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre en Rond
  • 1963 : La Femme d'un autre de Fiodor Dostoïevski, mise en scène André Charpak, théâtre Récamier
  • 1963 : Monsieur Vautrin d'André Charpak, d'après Honoré de Balzac, mise en scène André Charpak, théâtre Récamier
  • 1964 : Comment réussir dans les affaires sans vraiment se fatiguer de Frank Loesser et Abe Burrows, mise en scène Pierre Mondy, théâtre de Paris
  • 1965 : Deux anges sont venus de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault d'après Albert Husson, mise en scène Pierre Mondy, théâtre de Paris
  • 1967 : Demandez Vicky de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Jacques-Henri Duval, théâtre des Nouveautés
  • 1968 : Le Brave Soldat Chvéïk de Jaroslav Hašek, mise en scène José Valverde, théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 1969 : Le Marchand de soleil, comédie musicale de Robert Thomas et Jacques Mareuil, mise en scène Robert Manuel, théâtre Mogador
  • 1971 : La Maison de Zaza de Gaby Bruyère, mise en scène Robert Manuel, théâtre des Nouveautés
  • 1973 : La Purée de Jean-Claude Eger, mise en scène Robert Manuel, Théâtre des Nouveautés, théâtre Fontaine
  • 1974 : Le Mari, la Femme et la Mort d'André Roussin, mise en scène de l'auteur et Louis Ducreux, théâtre Antoine
  • 1974 : Le Péril bleu ou Méfiez-vous des autobus de et mise en scène Victor Lanoux, théâtre des Mathurins
  • 1975 : Peau de vache de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jacques Charon, théâtre de la Madeleine
  • 1985 : La Prise de Berg-Op-Zoom de Sacha Guitry, mise en scène Jean Meyer, théâtre des Célestins, puis théâtre des Nouveautés et théâtre de la Michodière

En tant que metteur en scène[]

  • 1936 : Normandie, opérette de Henri Decoin et André Hornez, musique de Paul Misraki, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1941 : Boléro de Michel Duran, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1943 : Feu du ciel opérette de Jean Tranchant, théâtre Pigalle
  • 1945 : Topaze de Marcel Pagnol, théâtre Pigalle
  • 1945 : Tristan et Yseut de Lucien Fabre, théâtre Édouard VII
  • 1946 : La Bonne Hôtesse opérette de Jean-Jacques Vital et Serge Veber, musique Bruno Coquatrix, Alhambra
  • 1947 : Le Maharadjah opérette de Jean-Jacques Vital et Serge Veber, musique Bruno Coquatrix, Alhambra
  • 1948 : J'irai cracher sur vos tombes (adaptation théâtrale) de Boris Vian, théâtre Verlaine
  • 1948 : Saïgon 46 de Jacques Raphaël-Leygues, théâtre de la Potinière
  • 1948 : Interdit au public de Roger Dornès et Jean Marsan, Comédie-Wagram
  • 1949 : Sébastien de Henri Troyat, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1949-1952 : Baratin, opérette de Jean Valmy et André Hornez, musique d'Henri Betti, L'Européen
  • 1950 : M’sieur Nanar opérette de Jean-Jacques Vital, Pierre Ferrari et André Hornez, théâtre de l'Étoile
  • 1952 : Schnock opérette de Marc-Cab et Jean Rigaux, théâtre des Célestins
  • 1954 : À la Jamaïque opérette de Raymond Vincy et Francis Lopez, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1954 : La Roulotte de Michel Duran, théâtre Michel
  • 1955 : La Folle Nuit d'André Mouëzy-Éon et Félix Gandera, théâtre des Célestins
  • 1956 : Bon appétit, monsieur de Gilbert Laporte, théâtre de l'Athénée
  • 1956 : Ave Marianne, satire de l'actualité de Pierre Gilbert et Georges Bernardet, théâtre des Célestins
  • 1956 : Meurtre au ralenti de Boileau-Narcejac, théâtre du Grand-Guignol
  • 1956 : L'Assassin de Jean-Pierre Conty, théâtre du Grand-Guignol
  • 1958 : Coups de pouce de Bernard Frangin, théâtre des Célestins
  • 1958 : La Saint Valentin de Raymond Vincy, théâtre des Célestins
  • 1958 : La Fin du monde de Max-Henri Cabridens d'après Jacques Natanson, théâtre du Grand-Guignol
  • 1959 : La Mauvaise Semence de T. Mihalakeas et Paul Vandenberghe, théâtre des Arts
  • 1960 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, théâtre de l'Ambigu
  • 1962 : Les Oiseaux rares de Renée Hoste, théâtre Montparnasse

Filmographie[]

Cinéma[]

  • 1918 : I topi grigri d'Emilio Ghione (sous réserves)
  • 1927 : La Jalousie du barbouillé d'Alberto Cavalcanti
  • 1932 : Fantômas de Paul Fejos
  • 1932 : Ma femme... homme d'affaires de Max de Vaucorbeil : Silbermann
  • 1932 : Monsieur de Pourceaugnac de Gaston Ravel et Tony Lekain : Sbrigani
  • 1933 : Rothchild de Marco de Gastyne : Flips
  • 1933 : Âme de clown de Marc Didier et Yvan Noé : Teddy
  • 1933 : La Fusée de Jacques Natanson : Baltan
  • 1933 : Miss Helyett de Hubert Bourlon et Jean Kemm : Putcardas
  • 1933 : Pour être aimé de Jacques Tourneur : Émilien
  • 1933 : Trois hommes en habit de Mario Bonnard : Gilbert
  • 1933 : Un peu d'amour de Hans Steinhoff
  • 1935 : Les dieux s'amusent de Reinhold Schünzel et Albert Valentin : le docteur
  • 1935 : Jonny, haute-couture de Serge de Poligny
  • 1935 : Un homme de trop à bord de Gerhard Lamprecht et Roger Le Bon : Wrensky
  • 1936 : L'Appel du silence de Léon Poirier : le journaliste de Gil Blas
  • 1936 : Au service du tsar de Pierre Billon
  • 1936 : Donogoo de Reinhold Schünzel et Henri Chomette : le garçon de café
  • 1936 : Un mauvais garçon de Jean Boyer
  • 1937 : Mademoiselle ma mère de Henri Decoin : le détective
  • 1938 : Raphaël le tatoué de Christian-Jaque : le maître d'hôtel
  • 1939 : Le Dernier Tournant de Pierre Chenal : un joueur
  • 1939 : Battement de cœur d'Henri Decoin et Alfred Pasquali
  • 1941 : Caprices de Léo Joannon : le metteur en scène
  • 1941 : Ce n'est pas moi de Jacques de Baroncelli : don José
  • 1941 : Péchés de jeunesse de Maurice Tourneur : Edmond Vacheron
  • 1941 : Pension Jonas de Pierre Caron : le professeur Tipule
  • 1941 : Romance de Paris de Jean Boyer : Nicolas, l'impresario
  • 1942 : Fou d'amour de Paul Mesnier : le parieur
  • 1942 : L'Honorable Catherine de Marcel L'Herbier : le vendeur de carillons
  • 1942 : Le journal tombe à cinq heures de Georges Lacombe : Fragonard
  • 1942 : Une étoile au soleil de André Zwobada
  • 1943 : Le Comte de Monte-Cristo de Robert Vernay (première époque : « Edmond Dantès ») : Johannès
  • 1943 : Coup de tête de René Le Hénaff : le poids-mouche
  • 1943 : Donne-moi tes yeux de Sacha Guitry : le peintre
  • 1945 : Au petit bonheur de Marcel L'Herbier : Germain
  • 1945 : Le Capitan de Robert Vernay
  • 1945 : Trente et Quarante de Gilles Grangier
  • 1945 : L'Extravagante Mission d'Henri Calef : le duc Rodrigue del Montès
  • 1945 : Jéricho d'Henri Calef
  • 1945 : Jeux de femmes de Maurice Cloche : Simone
  • 1946 : Parade du rire de Roger Verdier : M. de Saint-Jules
  • 1947 : Les Aventures des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker : Sherlock Coco
  • 1948 : Toute la famille était là de Jean de Marguenat : Van-Bico
  • 1949 : Interdit au public d'Alfred Pasquali : Saturnin
  • 1949 : Le Trésor des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker : Sherlock Coco
  • 1950 : Nous irons à Paris de Jean Boyer : M. Grosbois
  • 1950 : Les Joyeux Pèlerins d'Alfred Pasquali : Rameau
  • 1951 : Cœur-sur-Mer de Jacques Daniel-Norman : Andive Meunier
  • 1951 : Les Mémoires de la vache Yolande de Ernst Neubach : Coquentin
  • 1951 : Le Dindon de Claude Barma : Pacarel
  • 1952 : Pas de vacances pour Monsieur le Maire de Maurice Labro : Tracassin
  • 1952 : Cent francs par seconde de Jean Boyer : M. Bourdinet
  • 1953 : Ma petite folie de Maurice Labro
  • 1953 : Les Amoureux de Marianne de Jean Stelli
  • 1954 : J'avais sept filles de Jean Boyer : le professeur Gorbiggi
  • 1955 : Les deux font la paire d'André Berthomieu : le directeur du théâtre
  • 1956 : Le Couturier de ces dames de Jean Boyer : Picrafos
  • 1956 : L'Auberge en folie de Pierre Chevalier
  • 1957 : Amour de poche de Pierre Kast : Bataillon
  • 1957 : Sénéchal le magnifique de Jean Boyer
  • 1961 : À rebrousse-poil de Pierre Armand
  • 1961 : Snobs ! de Jean-Pierre Mocky : Richard Archambault
  • 1962 : C'est pas moi, c'est l'autre de Jean Boyer : l'impresario
  • 1963 : Un drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky
  • 1964 : La Grande Frousse ou La Cité de l'indicible peur de Jean-Pierre Mocky : l'oncle de Simon Triquet
  • 1969 : Aux frais de la princesse de Roland Quignon : le directeur du journal
  • 1969 : La Honte de la famille de Richard Balducci : Fontan, le riche
  • 1973 : Prenez la queue comme tout le monde de Jean-François Davy
  • 1976 : Dis bonjour à la dame de Michel Gérard
  • 1977 : Gloria de Claude Autant-Lara : le voyageur de l'aérobus
  • 1978 : Les Ringards de Robert Pouret : M. feuillard
  • 1979 : Au bout du bout du banc de Peter Kassovitz : M. Vallet
  • 1981 : Signé Furax de Marc Simenon : Hardy Petit
  • 1981 : Prends ta rolls et va pointer de Richard Balducci : Pépé
  • 1982 : Salut la puce de Richard Balducci
Courts-métrages
1932 
  •  Un coup manqué de Marco de Gastyne
  • 1932 : Le Chimpanzé de Marco de Gastyne
  • 1933 : Gonzague de Marco de Gastyne

Télévision[]

  • 1959 : Coquin de printemps
  • 1966 : Rouletabille chez les Bohémiens, de Robert Mazoyer : Grousillat
  • 1967 : Le Golem de Jean Kerchbron : le juge
  • 1973 : Lucien Leuwen, téléfilm de Claude Autant-Lara
  • 1977 : D'Artagnan amoureux, mini-série en cinq épisodes de Yannick Andréi : Colineau du Val

Publicités[]

  • 1970 : Renault 12 : Le client (spot publicitaire)

Doublage[]

Cinéma[]

  • Voix française de l'acteur Totò.

Films[]

  • Paolo Stoppa dans :
    • Carthage en flammes (1960) : Astarito
    • Le Guépard (1963) : Don Calogero Sedara
  • Qu'elle était verte ma vallée (1946) : Parry (Arthur Shields)
  • La Nuit quand le diable venait (1957) : Waffen-SS Willi Keun (Werner Peters)
  • Certains l'aiment chaud (1959) : Osgood Fielding III (Joe E. Brown)
  • Pollyanna (1960) : Mr. Murg (Gage Clarke)
  • La Garçonnière (1960) : docteur Dreyfuss (Jack Kruschen)
  • Mary Poppins (1964) : M.. Dawes Jr. (Arthur Malet)
  • Tintin et les Oranges bleues (1964) : le professeur Tournesol (Félix Fernández)
  • La Gnome-mobile (1967) : le pompiste (Gil Lamb)
  • Chitty Chitty Bang Bang (1968) : Chancelier (Stanley Unwin)
    • James Finlayson en alternance avec Rognioni dans divers Laurel et Hardy.

Animation[]

  • La Rose de Bagdad (1949) : Burk le sorcier
  • Merlin l'Enchanteur (1963) : Merlin
  • Aladin et la Lampe merveilleuse de Jean Image (1968)
  • Tintin et le Temple du Soleil de Eddie Lateste (1969) : le professeur Tournesol
  • Les Aristochats (1970) : Georges Hautecour

Télévision[]

  • Duel (1971) : le patron du café (Eddie Firestone) (1er doublage)

Notes et références[]

  1. Fiche de décès sur Deces.matchid.io

Liens externes[]

Advertisement