Wiki Doublage français
Advertisement

Attention les dégâts (en Italien Non c'è due senza quattro) est une comédie italienne réalisée en 1984 par Enzo Barboni crédité comme E.B. Clucher.

Attention les degats.jpg

Synopsis[]

Un cascadeur et un musicien sont engagés pour remplacer pendant une semaine deux milliardaires brésiliens dont ils sont les sosies et qui désirent s'éclipser quelques jours avant de signer un gros contrat que certains voudraient voir échouer.

Fiche technique[]

  • Titre français : Attention les dégâts
  • Titre italien : Non c'è due senza quattro
  • Titre anglais : Double Trouble
  • Réalisation : E.B. Clucher
  • Scénario : Marco Barboni
  • Musique : Franco Micalizzi
  • Production : Vittorio Galiano
  • Durée : 99 minutes
  • Pays d'origine :  Italie
  • Sortie :
    • Italie : 21 octobre 1984
    • États-Unis : 16 novembre 1984

Staff français[]

  • Société de doublage : Record Films
  • Direction artistique : Martine et Gérard Cohen

Distribution[]

  • Terence Hill (VO : Pino Locchi ; VF : Dominique Paturel) : Elliott Vance / Bastiano Coimbra de la Coronilla y Azevedo
  • Bud Spencer (VO : Glauco Onorato ; VF : Claude Bertrand) : Greg Wonder / Antonio Coimbra de la Coronilla y Azevedo
  • April Clough (VF : Emmanuelle Bondeville) : Olympia Chavez, la fiancée de Bastiano
  • Harold Bergman (VF : Philippe Dumat) : Le directeur de l'agence de sosies
  • C.V. Wood Jr : Officier de police
  • Dary Reis : Chef des mercenaires
  • Nello Pazzafini (VF : Jacques Deschamps) : Tango
  • Claudioney Penedo (VF : Med Hondo) : Le patron de Tango
  • José Van de Kamp (VF : Claude D'Yd) : Majordome
  • Fernando Amaral : Secrétaire
  • Roberto Roney : Nadino
  • Athayde Arcoverde (VF : Gérard Loussine) : Vinicio, le chauffeur
  • Dennis Bourke (VF : Roger Carel) : le psychiatre

Commentaires[]

  • Dans la version française, Dominique Paturel et Claude Bertrand modifiaient un peu leur jeu pour bien distinguer les cousins milliardaires de leurs sosies. Il leur arrivait parfois de confondre les vrais avec les faux.
Advertisement