Wiki Doublage français
Advertisement

Affiche du film

Balada triste (Balada triste de trompeta) est une comédie dramatique franco-espagnole écrite et réalisée par Álex de la Iglesia et sortie le 17 décembre 2010.

Synopsis[]

Madrid. En pleine Guerre civile espagnole, un clown est recruté de force par les troupes républicaines. Cruel, il massacre des combattants nationalistes à coup de machette avant d'être arrêté puis détenu. Il ne laissera qu'une consigne à son fils, un gage ultime de bonheur : la vengeance. Des années plus tard, son fils, Javier, devenu clown à l'instar de son père est engagé dans un cirque dominé par Sergio. Nous sommes à la fin de l'ère franquiste, en 1973. Les deux clowns, l'un triste, l'autre Auguste, vont se livrer une bataille mortelle pour conquérir le cœur d'une belle acrobate, Natalia

Fiche technique[]

  • Titre original : Balada triste de trompeta
  • Titre français : Balada Triste
  • Réalisation : Álex de la Iglesia
  • Scénario : Álex de la Iglesia
  • Direction artistique : Eduardo Hidalgo hijo
  • Décors : Federico del Cerro
  • Costumes : Paco Delgado
  • Photographie : Kiko de la Rica
  • Montage : Alejandro Lázaro
  • Musique : Roque Baños
  • Production : Vérane Frédiani, Gerardo Herrero et Franck Ribière
  • Société(s) de production : Canal+ España, Castafiore Films, La Fabrique de films, Tornasol Films, TVE et uFilm
  • Société(s) de distribution : Espagne : Warner Bros. / Fance : Société nouvelle de distribution (SND)
  • Budget : 7000000 $
  • Pays d’origine : Espagne / Fance
  • Langue : espagnol
  • Format : couleur − 35mm − 2.35:1
  • Genre : comédie dramatique
  • Durée : 107 minutes
  • Dates de sortie :
    • Italie : 7 septembre 2010 (Mostra de Venise 2010)
    • Espagne : 17 décembre 2010
    • France : 22 juin 2011
  • Public : interdit en salles aux moins de 12 ans.

Distribution[]

Acteur original Comédien belge Rôle
Carlos Areces Daniel Nicodème Javier
Antonio de la Torre Philippe Résimont Sergio
Carolina Bang Delphine Moriau Natalia
Manuel Tallafé Erwin Grünspan Ramiro
Sancho Gracia     N/C     le colonel Salcedo
Juan Luis Gallardo     N/C     monsieur Loyal
Enrique Villen François Mairet Andrés
Manuel Tejada Michel de Warzée le chef de piste
Gracia Olayp     N/C     Sonsoles
Terele Pávez     N/C     Dolores
Santiago Segura     N/C     Auguste, le père de Javier
Alejandro Tejerias     N/C     l'homme-canon

Analyse[]

Le film illustre la triade victime-sauveur-persécuteur ou triangle dramatique.

Notes et références[]


Liens externes[]

Advertisement