Wiki Doublage français
Advertisement

Affiche du film.

Et pour quelques dollars de plus (Per qualche dollaro in più) est un film italien, classé dans la catégorie du genre western spaghetti, réalisé par Sergio Leone en 1965.

Ce film est le deuxième volet de la Trilogie du dollar du réalisateur, précédé par Pour une poignée de dollars (1964) et suivi par Le Bon, la Brute et le Truand (1966).

Synopsis[]

Dans le sud-ouest des États-Unis, à proximité de la frontière mexicaine, deux as de la gâchette chasseurs de primes pourchassent et capturent les criminels dont la tête est mise à prix.

De l'autre côté de la frontière, un bandit cruel et psychopathe, surnommé « El Indio », est délivré de sa prison par sa bande. L'évasion est un véritable massacre. Le compagnon de cellule d'« El Indio », le directeur de la prison, puis tous les gardiens, sont tués, sauf un qui est épargné afin qu'il raconte ce qu'il a vu.

Deux chasseurs de primes concurrents, le Manchot et le colonel Douglas Mortimer, motivés par la prime offerte pour la capture de l'Indien, partent chacun de leur côté à sa recherche. Ils se rencontrent par hasard et n'ont au départ aucune sympathie l'un pour l'autre. Ils décident finalement de faire équipe. Leur plan consiste à faire sortir de prison Sancho Perez, un ami de l'Indien, afin de permettre au Manchot, inconnu dans la région, afin qu'il puisse s'infiltrer dans la bande de l'Indien...

Fiche technique[]

  • Titre original italien : Per qualche dollaro in più
  • Titre allemand : Für ein paar Dollar mehr
  • Titre espagnol : La muerte tenía un precio
  • Titre français : Et pour quelques dollars de plus
  • Réalisation : Sergio Leone, assisté de Tonino Valerii
  • Scénario : Sergio Leone, Fulvio Morsella, Luciano Vincenzoni[n 1] Sergio Donati et Fernando Di Leo[n 2]
  • Musique : Ennio Morricone
  • Production : Arturo Gonzalez, Alberto Grimaldi[n 2] ; Alfredo Fraile[n 2] pour l'Espagne
  • Sociétés de production : Produzioni Europee Associate (PEA), Arturo González Producciones Cinematográficas et Constantin Film Produktion
  • Société de distribution (cinéma / VHS - DVD) :
    • Italie : Produzioni Europee Associate (PEA) [1965] / Mondo Home Entertainment (2007)
    • Allemagne de l'Ouest : Constantin Film (1966] / Taurus Video (1982)
    • Espagne : Regia Films Arturo González [1966] / Divisa Home Video (2008)
    • France : ?
  • Pays d'origine : Italie, Allemagne de l'Ouest, Espagne
  • Langue originale : italien et anglais
  • Durée : 126 minutes ; 132 minutes (version intégrale)
  • Dates de sortie :
    • Italie : 18 décembre 1965
    • Allemagne de l'Ouest : 25 mars 1966
    • Espagne : 5 septembre 1966
    • France : 30 septembre 1966
  • Classification :
    • Italie : T (film per tutti)[n 3] (film pour tous)
    • Allemagne de l'Ouest : Interdit au moins de 16 ans
    • Espagne : Interdit au moins de 18 ans
    • France : Interdit au moins de 18 ans (de 1965 à 2009) puis Tous publics (depuis 2010)

Distribution[]

Acteur original Comédien français Rôle
Clint Eastwood Jacques Deschamps le Manchot (ou l'Homme sans nom en VF / Manco en version américaine ou The Man with no name)
Lee Van Cleef Georges Atlas le colonel Douglas Mortimer
Gian Maria Volonté Henry Djanik El Indio (l'Indien)
Mario Brega Claude Bertrand Niño, un membre du gang de l'Indien
Luigi Pistilli Raymond Loyer Groggy, un membre du gang de l'Indien
Klaus Kinski Serge Sauvion Juan Wild (le Bossu), membre du gang de l'Indien
Aldo Sambrell     N/C     Cuchillo, un membre du gang de l'Indien
Benito Stefanelli     N/C     Luke, un membre du gang de l'Indien
Panos Papadopulos     N/C     Sancho Perez, un membre du gang de l'Indien
Luis Rodríguez     N/C     Manuel, un membre du gang de l'Indien
Lorenzo Robledo     N/C     Tomaso, le traître de Indien
Mara Krupp     N/C     la patronne de l'hôtel d'El Paso
Roberto Camardiel Stéphane Audel l'employé à la gare de Tucumcari
Tomás Blanco     N/C     le shérif de Tucumcari
Sergio Mendizábal Michel Gudin le directeur de la banque de Tucumcari
Joseph Egger Paul Villé le vieux prophète
Dante Maggio     N/C     le menuisier en cellule avec El Indio
Diana Rabito     N/C     la belle fille de Callaway dans la baignoire
Giovanni Tarallo     N/C     le télégraphiste de Santa Cruz
Mario Meniconi Maurice Pierrat le contrôleur du train
Acteurs non crédités
Acteur original Comédien français Rôle
Werner Abrolat Marc de Georgi Slim, un membre du gang de l'Indien
Eduardo García     N/C     Fausto, un membre du gang de l'Indien
Enrique Santiago     N/C     Miguel, un membre du gang de l'Indien
Antonio Molino Rojo     N/C     Frisco, un membre du gang de l'Indien
Frank Braña Pierre Collet Blackie, un membre du gang de l'Indien
José Canalejas     N/C     Chico, un membre du gang de l'Indien
Nazzareno Natale     N/C     Paco, un membre du gang de l'Indien
Rosemary Dexter     N/C     La sœur du colonel Mortimer
Peter Lee Lawrence     N/C     Le beau-frère de Mortimer
Kurt Zips Jacques Ferrière Le patron de l’hôtel d'El Paso
Jesús Guzmán Jean Berton Le passager dans le train
Carlo Simi Albert Augier le directeur de la banque d'El Paso
Ricardo Palacios     N/C     le patron du saloon de Tucumcari
Guillermo Méndez     N/C     le shérif de White Rocks
José Marco Michel Gatineau 'Baby' Red Cavanaugh
José Terrón     N/C     Guy Calloway

Autour du film[]

  • Le premier choix de Sergio Leone dans le rôle de Douglas Mortimer avait été Lee Marvin. Son choix s'est ensuite porté sur Robert Ryan. Ce n'est que plus tard qu'il a songé à Lee Van Cleef, qui s'était spécialisé dans les rôles de méchants dans les westerns des années 1950.
  • La scène du duel final contient le fond sonore de la boîte à musique.
  • Le coffre-fort qu'El Indio vole à la banque d'El Paso contient des dollars des États confédérés d'Amérique.
  • Le Manchot (Clint Eastwood) s'appelle lui-même Monco dans le film. En italien, monco peut vouloir dire « main » ou « armée ». Cela lui vient de l'habitude de boire et de manger seulement avec sa main gauche, sa main droite restant toujours sous le poncho, agrippée au pistolet.
  • Clint Eastwood porte le même poncho que dans Pour une poignée de dollars. Dans ce film, il était percé par sept balles de carabine. Dans Et pour quelques dollars de plus, l'avant du poncho est à l'arrière et les traces de balles sont visibles dans certaines scènes.
  • Il existe une version longue parue dans le coffret Steelbook La Trilogie du dollars sortie en 2010.

Notes et références[]

Notes[]

  1. Dialogue pour la version anglaise.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Non crédité.
  3. Infos de la classification cinématographique provenant de la société Sistemi di classificazione dei film.

Références[]


Liens externes[]

Advertisement