Wiki Doublage français
Advertisement

Jean Piat (en 1974)

Jean Piat est un acteur, metteur en scène et auteur français, né le 23 septembre 1924 à Lannoy et décédé, à l'âge de 93 ans, le 18 septembre 2018 à Boulogne-Billancourt, à l'approche de sa 94e année[1].

Personnalité importante du théâtre, le comédien a joué de 1947 à 1972 à la Comédie française. C'est durant cette période qu'il a pu interprété plus de 400 fois le personnage mythique : Cyrano de Bergerac.

À la télévision, il est connu pour avoir interprété Robert d'Artois dans la série Les Rois Maudits.

Pratiquant aussi doublage, il a prêté sa voix aux personnages de Scar dans le film d'animation Le Roi Lion, au juge Frollo dans le film d’animation Le Bossu de Notre-Dame ainsi qu'au personnage de Gandalf interprété par Ian McKellen dans les trilogies Le Seigneur des anneaux et du Hobbit.

Biographie[]

Jean Piat naît en 1924 dans le département du Nord. Sa famille déménage pour la capitale. En 1936, il entre dans le club de théâtre de son école pour, dit-il, "se distraire". Il continue cette activité au lycée Janson-de-Sailly, où il côtoie Alain Decaux. À l'âge de 17 ans, il perd sa mère et se retrouve exclu de son lycée. Il continue de monter des spectacles et en 1944, il réussit une audition et part en tournée[2]

Jusqu'à 18 ans, il pratique le football à Saint-Ferdinand des Ternes, un patronage paroissial situé 10 rue Roger Bacon dans le 17e arrondissement de Paris. Il poursuit alors ses études secondaires à Lycée Sainte-Croix de Neuilly[2]. Il fait ses débuts également à Saint-Ferdinand en participant à des soirées récréatives.

Après la guerre, il entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, mais il s'en retrouve vite exclu en raison de sa participation sans autorisation au tournage du film Rouletabille joue et gagne de Christian Chamborant où il jouait le rôle-titre. Il rebondit alors à 22 ans en intégrant la Comédie Française, le 1 septembre 1947, après avoir réussi son audition en récitant la tirade de la Calomnie du Barbier de Séville. Il y restera durant 25 ans, en débutant d'abord par de la figuration, puis passant aux rôles-titres, dont le plus notable est son interprétation jouée plus de 400 fois pendant 8 années (1964-1972) d'un [Cyrano de Bergerac d’anthologie. Le 1 janvier 1953, il devient sociétaire de la Comédie-Française, institution qu'il quitte le 31 décembre 1972, et en devient sociétaire honoraire à partir du 1 janvier 1973.

Commence alors pour lui un carrière dans le théâtre privé, où il alterne passionnément les grands classiques, vaudevilles, boulevards et pièces contemporaines. C'est là qu'il travaille avec la dramaturge Françoise Dorin qui devient sa compagne.

En 1972, il accède à la notoriété auprès du grand public grâce à la télévision, en jouant le rôle de Robert III d'Artois dans Les Rois maudits, feuilleton télévisé de Claude Barma tiré des romans éponymes de Maurice Druon. Aux suites de ce rôle, et de cette série, Jean Piat sera très populaire en France durant les années 1970, et au début des années 1980. Sa carrière cinématographique est nettement en retrait par rapport au théâtre et la télévision, notamment en raison du refus du Conservatoire puis de la Comédie Française à ce qu'il participe à des tournages. C'est ainsi qu'il doit renoncer à jouer dans Casque d’or de Jacques Becker bien qu'il fut engagé pour ce film. Jean-Pierre Melville le recrute pour incarner Arsène Lupin, mais le projet est stoppé par la mort du réalisateur. Il travaillera toutefois avec Luis Buñuel dans La Voie lactée (1969) ou René Clément dans Le Passager de la pluie (1970).

Sa voix chaude, profonde, forte, gutturale et à la diction unique lui vaut de participer à de nombreux doublage, dont les plus fameux sont ceux de Peter O'Toole dans Lawrence d'Arabie, de Ian McKellen pour le personnage de Gandalf dans les trilogies Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, ainsi que les voix de Scar dans Le Roi Lion et du juge Claude Frollo dans Le Bossu de Notre-Dame.

En décembre 2006, il signe le « Manifeste en faveur de la messe tridentine » qui paraît dans Le Figaro[3].

Il meurt le 18 septembre 2018, à Paris, à l'âge de 93 ans, cinq jours avant son anniversaire[4]. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris, après une cérémonie à l'église Église Saint-François-Xavier de Paris.[5].

Famille[]

Jean Piat a été marié à la comédienne Françoise Engel, professeur d'art dramatique au cours Simon, dont il a eu deux filles, Dominique, née en 1949, et Martine, en 1952.

De 1975 à 2018, il est le compagnon de la femme de lettres et auteure de pièces de théâtre Françoise Dorin (1928-2018).

Honneurs[]

Jean Piat est officier de la Ordre national de la Légion d'honneur (1999),commandeur des Arts et Lettres (2010) et grand-croix de l'Ordre national du Mérite (2012)[6]. En 2002, il préside la 18e cérémonie des Nuit des Molières.

Théâtre[]

Retrouvez sa carrière théâtrale complète sur sa fiche Wikipédia

Filmographie[]

Cinéma[]

  • 1947 : Rouletabille joue et gagne : Rouletabille
  • 1948 :
    • Rouletabille contre la dame de pique : Rouletabille
    • Le Diable boiteux: Figaro
  • 1951 : Clara de Montargis : Jean-Claude
  • 1953 : Le Chasseur de chez Maxim's : André du Vélin
  • 1955 : Napoléon : Junot
  • 1958 : Le Bourgeois gentilhomme : Cléonte
  • 1959 : Le Mariage de Figaro de Jean Meyer : Figaro
  • 1961 : Les Moutons de Panurge : Serge
  • 1968 : La Tour de Nesle : Buridan
  • 1969 :
    • Lagardère ou Le Bossu : Henri de Lagardère
    • La Voie lactée : le janséniste
    • Le Passager de la pluie : M. Armand
  • 1974 : La Rivale : Pierre
  • 1979 : Ciao, les mecs : L'avocat

Télévision[]

  • 1965 : Ruy Blas : Don César de Bazan
  • 1967 :
    • Au théâtre ce soir : Domino : Domino
    • Lagardère : Henri de Lagardère/El Cincelador/Maître Louis/Ésope
  • 1970 : Au théâtre ce soir : Un fil à la patte : Fernand de Bois d'Enghien
  • 1971 : Au théâtre ce soir : La Pèlerine écossaise : Philippe
  • 1972 : Ruy Blas : Don César de Bazan
  • 1972 : Les Rois maudits : Robert d'Artois
  • 1974 : Schulmeister, espion de l'empereur : Le Comte de Beaumont
  • 1977 : Chantecler : Chanteclerc
  • 1978 : Les Jeunes Filles : Pierre Costals
  • 1981 : À nous de jouer : Jérôme
  • 1984 : Emmenez-moi au théâtre : Amphitryon 38
  • 1988 : L'Affaire Saint-Romans : Marcel Saint-Romans

Voxographie[]

Cinéma[]

Films[]

  • Ian McKellen dans :
    • Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau (2001) : Gandalf
    • Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002) : Gandalf
    • Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (2003) : Gandalf
    • À la croisée des mondes : La Boussole d'or (2007) : Iorek Byrnison (voix)
    • Le Hobbit : Un voyage inattendu (2012) : Gandalf
    • Le Hobbit : La Désolation de Smaug (2013) : Gandalf
    • Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées (2014) : Gandalf
  • Peter O'Toole dans :
    • Lawrence d'Arabie (1962) : Thomas Edward Lawrence
    • Lord Jim (1965) : Lord Jim
    • La Nuit des généraux (1967) : le général Tanz
  • 1954 : Prince Vaillant : Prince Vaillant (Robert Wagner)
  • 2001 : Gosford Park : Sir William McCordle (Michael Gambon)

Films d'animation[]

  • 1940 : Fantasia : le narrateur (doublage de 1977)
  • 1994 : Le Roi lion : Scar[7]
  • 1996 : Le Bossu de Notre-Dame : Claude Frollo[8]
  • 1999 : Le Château des singes : Sérignole
  • 2003 : Kaena, la prophétie : le grand prêtre
  • 2007 : Tous à l'Ouest : Spike Goodfellow

Jeu vidéo[]

  • 2014 : Lego Le Hobbit : Gandalf

Voix-off[]

Narrateur[]

  • 1977-1990 : Le Combat du jour et de la nuit (spectacle nocturne pour le château de Chambord)
  • 1978 : La Cinéscénie (Puy du Fou)
  • 2003 : Le Bal des oiseaux fantômes (Puy du Fou)
  • 2011 : Le signe du Triomphe (Puy du Fou)
  • La Bergère et le Ramoneur (vinyle)
  • L'Histoire d'Isis (version française) : spectacle nocturne son et lumière sur l'île de Philæ en Égypte : le Nil.
  • 2018 : Narrateur la nuit aux Invalides 2019 Lutèce-3000 ans d'histoire.

Œuvres littéraires[]

  • Croix. Dix siècles d'histoire, 1972 — Prix Georges Goyau (décerné par l'Académie française)
  • Les Plumes des paons, 1980 — Prix Broquette-Gonin (décerné par l'Académie française)
  • Le Parcours du combattant, 1989
  • La Vieille dame de la librairie, 1991
  • Veille de fête, 1992
  • Le Dîner de Londres, 1994 — prix Renaissance des lettres 1995[9]
  • La Jeune Fille à l'avant-scène, 1995
  • Les Silences et les mots, 1998
  • Derniers mots d'amour : anthologie de correspondances avec Daniele Volle, 2001
  • Je vous aime bien, monsieur Guitry, 2002 — prix Saint-Simon
  • Beaumarchais, un intermittent du spectacle, 2004 — Médaille de vermeil — Académie française
  • Vous n'aurez pas le dernier mot ! : petite anthologie désinvolte des plus belles réparties, avec Patrick Wajsman, 2006.
  • Et... vous jouez encore ! , Flammarion, 2015

Distinctions[]

Décorations[]

  • Chevalier (1973)
  • OLH (1999)[10]
  • Grand officier (2006)
  • CdrOAL (2010)[11]
  • GCONM (2012)

Prix[]

  • 1972 : prix Georges-Goyau pour Croix. Dix siècles d'histoire
  • 1980 : prix Broquette-Gonin pour Les plumes du paon
  • 1997 : Molière de l'adaptateur pour L'Affrontement
  • 2002 : prix Saint-Simon pour Je vous aime bien, Monsieur Guitry !
  • 2004 : prix d'Académie (médaille de vermeil) pour Beaumarchais, un intermittent du spectacle[12]
  • 2012 : prix du Brigadier : brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Nomination[]

  • Molières 1996 : nomination au Molière du comédien pour L'Affrontement de Bill C. Davis

Commentaires[]

  • A l'exception du jeu Lego Le Hobbit (2014), les apparitions de Gandalf dans les jeux vidéo de l'univers de La Terre du Milieu sont doublées par Michel Barbey.
  • Jean Piat double Scar uniquement dans le film Le Roi lion (1994). Les autres apparitions de Scar sont doublées par Guy Chapellier.

Notes et références[]

Liens externes[]

Vidéos[]

Jean_PIAT

Jean PIAT

Interview de Jean Piat sur ses doublages et sa sortie de la Comédie française

La_Compilation_Jean_Piat

La Compilation Jean Piat

Présentation de Jean Piat

Advertisement