Wiki Doublage français
Advertisement

Affiche du film.

Le Mans 66 ou Ford contre Ferrari [1] au Québec (Ford v Ferrari en VO) est un film américain réalisé par James Mangold, sorti en 2019.

Il s’agit de l'adaptation du livre Go Like Hell: Ford, Ferrari, and Their Battle for Speed and Glory at Le Mans d'A. J. Baime (2010).

Matt Damon joue le rôle de Carroll Shelby et Christian Bale interprète le pilote Ken Miles. Le patron de l'écurie Shelby American Inc. et son ami Ken développent la Ford GT 40, forts d'un budget important alloué par l'entreprise Ford pour essayer de briser l'hégémonie de Ferrari aux 24 Heures du Mans. La réussite est au rendez-vous lors de l'édition 1966 avec un triplé des voitures américaines. Mais pour Ken Miles, tout ne se passe pas comme prévu.

Résumé[]

Au début des années 1960, la Ford Motor Company connaît des problèmes financiers. Henry Ford II met alors la pression sur ses employés pour trouver des solutions. Lee Iacocca suggère de relancer la marque dans l'univers de la compétition automobile. Il est alors envisagé que Ford rachète Ferrari. Mais la rencontre avec Enzo Ferrari tourne au fiasco et c'est finalement Fiat qui signe l'accord de rachat. Le « Commendatore » est même très insultant envers la marque américaine et son patron Henry Ford II. Ce dernier, piqué au vif, en fait une affaire personnelle. Ford décide alors de faire appel à Carroll Shelby, le seul Américain vainqueur des 24 Heures du Mans (en 1959). Il est chargé de construire une voiture capable d'anéantir la suprématie de Ferrari aux 24 Heures du Mans. Carroll Shelby va ainsi développer la Ford GT40 Mk II avec l'aide de Ken Miles, un pilote britannique au caractère bien trempé qui ne plaît pas trop au sein de Ford.

Une première tentative à lieu au Mans lors de l'édition 1965 à laquelle la direction de Ford refuse que Ken Miles participe au grand dam de Caroll Shelby. Les GT40 ne finissent pas la course, et Shelby réussit à convaincre Henry Ford II de poursuivre le programme en lui expliquant que son entreprise "a fait peur à Ferrari" en atteignant la meilleure vitesse dans la ligne droite des Hunaudières, à plus de 350 km/h. L'équipe de Shelby et Miles, qui, en plus d'être le pilote-essayeur, est également un talentueux mécanicien, se remet au travail afin de développer une machine plus stable et plus fiable. Pour les 24 Heures du Mans 1966, l'état-major de Ford met encore des bâtons dans les roues de Shelby qui veut faire courir Ken Miles. Il trouve une solution : si ce dernier remporte les 24 heures de Daytona, il pourra piloter la GT 40 Mk II dans la Sarthe. Ken Miles s'impose à Daytona, il gagne également les 12 heures de Sebring et décroche sa place au Mans au volant de la Ford N°1 en équipe avec Denny Hulme.

Lors de la course en France, Ken Miles commence par rencontrer des problèmes avec la porte de son bolide qui ne se referme pas après qu'il a couru vers lui et pris le départ. Au bout du premier tour, il rentre au stand pour régler le problème. Par la suite, Hulme et Miles prennent les commandes de la course, et sur la fin, Ken Miles, qui possède une belle avance, se voit demander par la direction de Ford de ralentir afin que les trois GT40 passent la ligne d'arrivée ensemble, le triplé faisant encore plus sensation à travers une image qui ferait le tour de monde. Miles s'exécute, les trois machines arrivent de front sur la ligne d'arrivée, la N°1 en avance d'un capot. Mais la victoire ne lui revient pas... Comme l'équipe Bruce McLaren/Chris Amon s'est élancée de plus loin lors de la procédure de départ, elle a parcouru plus de distance ; elle est déclarée gagnante de cette édition.

Deux mois plus tard, en essais sur le circuit Riverside International Raceway au volant de la nouvelle Ford J destinée à remplacer la Mk II, Ken Miles rencontre un problème de freins, fait un tout droit à haute vitesse et se tue. Caroll Shelby pleure son ami. La GT40 conçue par Shelby et Miles remportera encore les 24 Heures du Mans en 1967, 1968 et 1969, et restera la seule voiture américaine à compter des victoires dans la Sarthe.

Fiche technique[]

  • Titre original : Ford v. Ferrari
  • Titre français : Le Mans 66
  • Titre québécois : Ford contre Ferrari [1]
  • Réalisation : James Mangold
  • Scénario : Jason Keller, Jez Butterworth et John-Henry Butterworth, d'après Go Like Hell: Ford, Ferrari, and Their Battle for Speed and Glory at Le Mans d'A. J. Baime
  • Production : Peter Chernin]], Lucas Foster, James Mangold, Jenno Topping et Alex Young
Producteurs délégués : Dani Bernfeld, Kevin Halloran, Michael Mann et Adam Somner
  • Sociétés de production : Chernin Entertainment ; 20th Century Fox (coproduction)
  • Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution (États-Unis, France)
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue originale : Anglais américain
  • Genres : Film biographique, drame, sport
  • Durée : 152 minutes
  • Dates de sortie IMDb :
    • En salles :
      • États-Unis : 30 août 2019 (Festival du film de Telluride) ; 15 novembre 2019 (sortie nationale)
      • France : 13 novembre 2019
      • Québec : 15 novembre 2019[1]
    • Dates d'ajout sur Disney+ :
      • France : non disponible dans la section Star [2]
      • Belgique : 29 avril 2022 dans la section Star [3]
      • Suisse : 12 novembre 2021 dans la section Star [4]
      • Canada : non disponible dans la section Star [5]

Staff francophone[]

Version française (+belge)[]

Version québécoise[]

Source: RS Doublage RSD et Doublage Québec DQbc

Distribution[]

Acteur original Comédien français (et belge) Comédien québecois Rôle
Matt Damon Damien Boisseau  RSD Gilbert Lachance  DQbc Carroll Shelby
Christian Bale Philippe Valmont  RSD Antoine Durand  DQbc Ken Miles
Jon Bernthal Jérôme Pauwels Frédérik Zacharek  DQbc Lee Iacocca
Caitriona Balfe Claire Tefnin Drapeau Belgique.png Véronique Marchand  DQbc Mollie Miles
J. J. Feild     N/C         N/C     Roy Lunn
Noah Jupe Timothé Vom Dorp     N/C     Peter Miles
Josh Lucas Axel Kiener Patrice Dubois  DQbc Leo Beebe
Ray McKinnon Bruno Magne Benoît Gouin  DQbc Phil Remington
Tracy Letts Jean-Pierre Bouvier Daniel Picard  DQbc Henry Ford II
Benjamin Rigby     N/C         N/C     Bruce McLaren
Jack McMullen Hugo Brunswick  RSD Xavier Dolan  DQbc Charlie Agapiou
Remo Girone lui-même     N/C     Enzo Ferrari
Corrado Invernizzi Mathieu Buscatto  RSD     N/C     Franco Gozzi
Ian Harding     N/C         N/C     Jimmy
Wallace Langham Jérôme Keen  RSD     N/C     Dr Granger
Alex Gurney     N/C         N/C     Dan Gurney
Emil Beheshti Laurent Morteau  RSD     N/C     Chef ingénieur en aéronautique
Luigi Debiasse Eilias Changuel  RSD     N/C     Gary

Vidéo[]

Le_Mans_66_(2019)_-_Bande-Annonce_VF

Le Mans 66 (2019) - Bande-Annonce VF

Notes et références[]

Notes[]

Références[]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Ford contre Ferrari sur Cinoche. Consulté le 30 août 2019.
  2. Page du film sur Justwatch.com France
  3. Page du film sur Justwatch.com Belgique
  4. Page du film sur Justwatch.com Suisse
  5. Page du film sur Justwatch.com Canada

Liens externes[]

Advertisement