Patrick Poivey

Patrick Poivey est un acteur français, né le 18 février 1948 à Paris et décédé, à l'âge de 72 ans, le 16 juin 2020.

Personnalité majeure du doublage français, il est notamment connu pour être la voix française régulière de Bruce Willis, Kyle MacLachlan, Don Johnson, Gary Cole et Peter Stormare. Il a également été la première voix récurrente de Tom Cruise et de Mickey Rourke à leurs débuts.

Dans l'animation, il est notamment la voix de Marcel, la coccinelle dans 1001 pattes et de Dardondakal dans Dofus, livre 1 : Julith.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Après quelques mois passés au cours Simon, Patrick Poivey s'inscrit au concours du Conservatoire qu'il réussi. Jeune comédien, il joue dans des pièces de théâtre, avant de découvrir, grâce à Paul Meurisse[1], l'exercice de la post-synchronisation ou doublage au début des années 1970.

Doté d'un timbre vocal immédiatement identifiable, il prête sa voix à quelques jeunes premiers de Hollywood au cinéma et à la télévision dans les années 1980-1990 : Don Johnson (Deux flics à Miami, Nash Bridges), Emilio Estevez (Young Guns), Kyle MacLachlan (Twin Peaks, Sex and the City, Desperate Housewives), Mickey Rourke mais aussi Kevin Costner et Kenneth Branagh.

Il a doublé Tom Cruise dans certains de ses films les plus populaires (La Couleur de l'argent, Top Gun, La Firme, Mission impossible, Rainman) mais il est surtout connu pour être la voix française régulière de Bruce Willis depuis les débuts de l'acteur à la télévision dans Clair de lune[2].

Il a également participé à de nombreux documentaires, publicités et habillages radios en tant que voix off pour notamment les radios Rire et Chansons et Alouette.

En 1994, il s'engage activement dans le mouvement de grève des acteurs de doublage afin de faire valoir leurs droits sur les diffusions de leur travail au cinéma et à la télévision[3].

Décès[modifier | modifier le wikicode]

Il meurt le 16 juin 2020[4],[5], à l'âge de 72 ans, des suites d'un AVC[6] (accident vasculaire cérébral)

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Il était l'époux de la comédienne Séverine Morisot[7].

Théâtre[modifier | modifier le wikicode]

  • 1972 : Le Directeur de l'Opéra de Jean Anouilh, mise en scène de l'auteur et Roland Piétri, Comédie des Champs-Élysées
  • 1974 : Et à la fin était le bang de René de Obaldia, mise en scène par Pierre Franck, théâtre de l'Atelier
  • 1975 : Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams, mise en scène par Michel Fagadau, théâtre de l'Atelier
  • 1984 : Rendez-vous dans le square de Michel Bedetti, mise en scène parPierre Vielhescaze, théâtre des Hauts-de-Seine

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Longs métrages[modifier | modifier le wikicode]

  • 1980 : Loulou de Maurice Pialat : Philippe
  • 1982 : Nestor Burma, détective de choc de Jean-Luc Miesch : le Road
  • 1984 : Train d'enfer de Roger Hanin
  • 1984 : L'Addition de Denis Amar : Un gardien de prison
  • 1985 : Spécial Police de Michel Vianey : le médecin-légiste
  • 1987 : Flag de Jacques Santi : Rouvier
  • 1994 : Lumière noire de Med Hondo : Yves Guyot
  • 1998 : Watani, un monde sans mal de Med Hondo : Patrick Clément
  • 2008 : Les Dents de la nuit de Stéphane Cafiero et Vincent Lobelle : le narrateur
  • 2015 : Le Jour de la comète de Cédric Hachard, Hervé Freiburger et Sébastien Milhou : Maurice Latino

Courts métrages[modifier | modifier le wikicode]

  • 1997 : Le Silencieux de Fabrice Rendé
  • 2008 : Tout compte fait d'Éric Rebut
  • 2010 : Le Temps des Bouquets de Sylvain Nawrocki
  • 2013 : Le Ballon de rouge de Sylvain Bressollette : le barman
  • 2013 : [eing Homer Simpson d'Arnaud Demanche : lui-même
  • 2014 : À consommer avant fin réalisé par Nicolas Fogliarini et coécrit par Christophe Martinolli diffusé sur TV5 Monde et TF1 Séries Films Visa d'exploitation n°139721 : François Berne

Télévision[modifier | modifier le wikicode]

Téléfilms[modifier | modifier le wikicode]

  • 1981 : Le Mystère de Saint-Chorlu de Claude Vajda : le cafetier
  • 1982 : L'Apprentissage de la ville de Caroline Huppert : Jagut
  • 1982 : Malesherbes, avocat du roi d'Yves-André Hubert
  • 1983 : Trois morts à zéro de Jacques Renard : le publicitaire
  • 1984 : Les Ferrailleurs des Lilas de Jean-Paul Sassy : le commissaire
  • 1984 : Les Timides Aventures d'un laveur de carreaux de Jean Brard : Dédé

Séries télévisées[modifier | modifier le wikicode]

  • 1980 : L'Aéropostale, courrier du ciel de Gilles Grangier : Dabry
  • 1982 : De bien étranges affaires, épisode « Lourde Gueuse » de Jean-Luc Miesch : William
  • 1991 : Le Roi Mystère de Paul Planchon
  • 2003 : Domisiladoré de Bruno Le Jean : Michel, le père
et aussi
  • Dans la série télévisée Commissaire Moulin (6 épisodes) :
    • Bernouilly (1989, 2 épisodes Paris 18e et Honneur et Justice d'Yves Rénier)
    • Duval (1998, épisode Silence radio d'Yves Rénier)
    • Merlet (2002, épisode La Fliquette d'Yves Rénier)
    • le patron du café Ronsard (2002, épisode La Dernière Affaire)
    • Kastas (2005, épisode Les Lois de Murphy d'Yves Rénier)

Voxographie[modifier | modifier le wikicode]

Note : Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dans lesquels Patrick Poivey a participé au doublage tardif et / ou au redoublage.

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Films[modifier | modifier le wikicode]

Courts métrages[modifier | modifier le wikicode]

Films d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Télévision[modifier | modifier le wikicode]

Téléfilms[modifier | modifier le wikicode]

Séries télévisées[modifier | modifier le wikicode]

Séries d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Jeux vidéo[modifier | modifier le wikicode]

Voix off[modifier | modifier le wikicode]

Télévisuelle[modifier | modifier le wikicode]

  • Flics et Furieux
  • Tellement People
  • À couper le souffle
  • Voyage aux confins de l'univers (2008) - documentaire
  • L'Incroyable Aventure de Big Al, épisode spécial de Sur la Terre des Dinosaures
  • Les Guignols de l'info (émission spéciale « Guerre en Irak ») : la marionnette de Bruce Willis dans la pub « En Amérique, la guerre en Irak, c'est automatique ».
  • Bref (voix de Bruce Willis)
  • Le Bal des Enfoirés
  • Terre sous influence (Endemol)
  • Quatre mariages pour une lune de miel
  • Pawn Stars

Radio[modifier | modifier le wikicode]

  • Rire et Chansons
  • Fun Radio
  • Vibration
  • Voltage
  • Alouette FM
  • Mistral FM
  • RadioSurf (webradio)
  • Plein Air
  • Radio Xtreme (webradio)
  • Radio Manche
  • Radio RVM
  • VivaCité Belgique (voix off émission C'est vous qui le dites)

Publicités[modifier | modifier le wikicode]

  • Pedigree
  • StarPeople
  • Apéricube
  • Sanytol
  • OXO (Française des jeux)
  • Leerdammer
  • Kia Motors
  • Andros (2009)
  • Panasonic (2009) : TV Modèle:Unité
  • Premibel Parquet (2010) : le commissaire
  • Gillette Company (2010) : le mécanicien
  • Pathé : carte de fidélité
  • Intermarché (2012[11]
  • Oscaro
  • Petits Filous
  • McDonald's (2011) : Bagels Stories
  • AutoReflex.com
  • LesFurets.com
  • Crédit mutuel : voix du chien
  • Lego City Undercover (jeu vidéo)
  • Devenez vous-même

Autres[modifier | modifier le wikicode]

  • Futuroscope : voix du film pour cinéma dynamique EcoDingo (2009)
  • Disneyland Paris : voix dans la file d'attente du Crush's Coaster
  • Cannes : voix française du petit train touristique (été 2014)
  • Narrateur des documentaires de La Vie du rail et du centre audiovisuel de la SNCF
  • Brice : voix du coach mode pour la web-série Un coach pas comme les autres[12]
  • Robosapien V2 par WowWee : voix française du jouet


Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. 2e doublage effectué en 1980.
  2. Doublage tardif effectué dans les années 1980.
  3. Doublage tardif effectué en 1982.
  4. Doublage de la version Redux de 2000.
  5. Version télévisuelle.
  6. 6,0 et 6,1 Doublé par Bruce Willis en version originale.
  7. Il a été remplacé par Emmanuel Curtil (saisons 4 à 6).
  8. Il a été remplacé par Guy Chapellier.
  9. 9,0 9,1 9,2 et 9,3 Crédité au carton de doublage.
  10. Doublé par Peter Stormare dans la version originale.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Rencontres autour du doublage, Éditions Objectif Cinéma (2006).
  2. À l'exception de Boire et Déboires (doublé par Dominique Collignon-Maurin), Un homme presque parfait (Jacques Bouanich), Allô maman, ici bébé ! (Daniel Auteuil), Le Cinquième Élément et Une vie à deux (Bernard Métraux), ainsi qu'un épisode de la série La Cinquième Dimension (« Le Jour de la déchirure », saison 1), doublé par Pierre Arditi et la série Deux flics à Miami (« Un œil de trop », saison 1), doublé par Jacques Ferrière, car Patrick Poivey doublait déjà Don Johnson.
  3. « Des voix prennent corps », L'Humanité, 29 octobre 1994.
  4. Mort de Patrick Poivey, la voix française de Bruce Willis sur AlloCiné.fr.
  5. Mort de Patrick Poivey, la voix de Bruce Willis sur Le Point.fr.
  6. Matt Finance, Patrick Poivey, la voix française de Bruce Willis, meurt d'un AVC à 72 ans sur Lefigaro.fr.
  7. Fred Dumas, La « voix » de Bruce Willis vient se ressourcer à Hyères sur Varmatin.com.
  8. 1er et 2e doublages.
  9. en version longue
  10. En remplacement de Patrick Béthune, mort le 9 novembre 2017 des suites d'un cancer.
  11. [1]
  12. Brice donne des conseils vestimentaires aux hommes sur internet sur Leparisien.fr

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Interviews[modifier | modifier le wikicode]

Hommage à[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .