Wiki Doublage français
Advertisement

Pierre Tornade

Pierre Tornade, de son vrai nom Pierre Tournadre, est un acteur français, né le 21 janvier 1930 à Bort-les-Orgues (Corrèze) et décédé, à l'âge de 82 ans, le 7 mars 2012 à Rambouillet (Yvelines)[1].

Interprète à l'écran, il a participé à de nombreuses pièces de théâtre, films et séries télévisées. Il a également été une personnalité majeure du doublage.

Il a notamment prêté sa voix à différents personnages des œuvres Astérix dont notamment Obélix de 1985 à 2005. Il est également la voix d'Averell Dalton dans les séries Lucky Luke de 1983 et de 1991.

Biographie[]

Carrière[]

Pierre Tornade apparaît pour la première fois sur scène en 1955 au théâtre du Palais-Royal dans Elle est folle, Carole de Jean de Létraz[2].

En 1956, il joue dans la comédie musicale d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot Irma la douce au théâtre Gramont et fait ses débuts au cinéma dans Les Truands de Carlo Rim, où il adopte son nom de scène, Tornade[3].

L'année suivante, il joue au théâtre dans Péricles, prince de Tyr de Shakespeare avant d'intégrer au début des années 1960 la troupe des Branquignols de Robert Dhéry.

Très demandé à partir des années 1960, il apparaît à la télévision dans de nombreux feuilletons tels que Thierry la Fronde (1963), Les Cinq Dernières Minutes (1964) dans l'épisode : Fenêtre sur jardin, Le Chevalier d'Harmental (1966), Les Sept de l'escalier quinze B (1967) ou encore Les Dossiers de l'agence O (1968). De par sa stature imposante, il se voit fréquemment confier des rôles de militaire ou de policier.

Du fait de cette stature, sa voix, une certaine allure, il joue pratiquement tout le temps des rôles de personnages « des classes moyennes », très rarement des notables ou des gens des classes populaires ; militaire : il porte le grade de sergent à capitaine, jamais en dessous et qu'une fois officier supérieur et une fois général ; employé de restaurant : il est maître d'hôtel, n'est jamais serveur ni directeur, pourra être le patron d'un petit établissement ; policier : il pourra être gardien de la paix à commissaire, jamais divisionnaire.

Ses rôles les plus marquants sont le père de la victime dans Dupont Lajoie, le capitaine Dumont dans la série de films Mais où est donc passée la septième compagnie ? et le commissaire Florimond Faroux dans la série télévisée Nestor Burma.

Personnalité majeure du doublage français, il a notamment prêté sa voix à divers personnages d'animation dont les plus connus et marquants : Averell Dalton (de 1971 à 1991) et Obélix (de 1985 à 1994) dans divers films et séries adaptés des bandes dessinées Lucky Luke et Astérix. Il est aussi le créateur de nombreuses voix dans le Muppet Show comme le capitaine Jean Bondyork, Statler, etc.

Mort[]

Pierre Tornade meurt le 7 mars 2012 au centre hospitalier de Rambouillet des suites d'une chute accidentelle, après plusieurs jours de coma, comme le fait savoir la fille de l'acteur, Emmanuelle[4],[5],[3],[6],[7].

Il est inhumé le 14 mars 2012 au Mesnil-Saint-Denis (Yvelines) après ses obsèques dans l'église de la commune[8].

Théâtre[]

  • 1955 : Elle est folle, Carole de et mise en scène par Jean de Létraz, théâtre du Palais-Royal
  • 1956 : Irma la douce d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot, mise en scène par René Dupuy, théâtre Gramont
  • 1957 : Péricles, prince de Tyr de William Shakespeare, mise en scène par René Dupuy, théâtre de l'Ambigu
  • 1958 : Édition de midi de Mihail Sebastian, mise en scène René Dupuy, théâtre Gramont
  • 1959 : La Double Vie de Théophraste Longuet de Jean Rougeul d'après Gaston Leroux, mise en scène René Dupuy, théâtre Gramont
  • 1960 : La Fleur des pois d'Édouard Bourdet, mise en scène Jean Meyer, théâtre du Palais Royal
  • 1962 : La Grosse Valse de Robert Dhéry, mise en scène de l’auteur, théâtre des Variétés
  • 1964 : Machin-Chouette de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, théâtre Antoine
  • 1964 : Sainte Jeanne de George Bernard Shaw, mise en scène Pierre Franck, théâtre Montparnasse
  • 1965 : Version grecque de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Jacques-Henri Duval, théâtre Montparnasse
  • 1966 : Drôle de couple de Neil Simon, mise en scène Pierre Mondy, théâtre de la Renaissance
  • 1966 : Monsieur Dodd d'Arthur Watkyn, mise en scène Jacques-Henri Duval, théâtre des Variétés
  • 1967 : Saint-Dupont de Marcel Mithois, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre de la Renaissance
  • 1968 : La Bonne Adresse de Marc Camoletti, mise en scène Christian-Gérard, théâtre de la Potinière
  • 1968 : C'est malin ! de Fulbert Janin, mise en scène Michel Roux, théâtre des Ambassadeurs
  • 1969 : Trois hommes sur un cheval de Marcel Moussy, d'après la comédie de John Cecil Holm et George Abbott, mise en scène Pierre Mondy, théâtre Antoine
  • 1969 : Occupe-toi d'Amélie de Georges Feydeau, mise en scène Jacques Charon, Théâtre de la Madeleine
  • 1970 : L'Enterrement d'Henry Monnier, mise en scène André Barsacq, théâtre de l'Atelier
  • 1972 : Les Branquignols de et mise en scène Robert Dhéry, théâtre La Bruyère
  • 1974 : L'Odyssée pour une tasse de thé de Jean-Michel Ribes, mise en scène de l'auteur, théâtre de la Ville
  • 1974 : Le Charlatan de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1976 : Biedermann et les Incendiaires de Max Frisch, mise en scène Serge Peyrat, théâtre de la Ville
  • 1980 : Le Charlatan de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, théâtre des Célestins
  • 1981 : Le Charimari de Pierrette Bruno, mise en scène René Clermont, théâtre Saint-Georges
  • 1983-1984 : Le Dindon de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, théâtre des Célestins puis théâtre du Palais-Royal
  • 1986 : Les Dégourdis de la 11e d'André Mouëzy-Éon, mise en scène Jacques Rosny, théâtre des Variétés

Filmographie[]

Retrouvez sa filmographie complète sur sa page Wikipédia

Voxographie[]

Cinéma[]

Films[]

  • 1972 : Le Parrain : Luca Brasi (Lenny Montana) (1er doublage)
  • 1972 : 3 Étoiles, 36 Chandelles : Jesse McCord (Harry Morgan)
  • 1973 : L'Homme des hautes plaines : le shérif Dan Shaw (Walter Barnes)

Films d'animation[]

  • 1967 : Astérix le Gaulois de René Goscinny, Albert Uderzo et Raymond Leblanc : Abraracourcix, Caius Bonus et le marchand de bœufs
  • 1968 : Astérix et Cléopâtre de René Goscinny et Albert Uderzo : Abraracourcix, Numérobis et un mercenaire
  • 1971 : Lucky Luke : Daisy Town de René Goscinny et Morris : Averell Dalton
  • 1973 : Robin des Bois : frère Tuck
  • 1976 : Les Douze Travaux d'Astérix de René Goscinny, Albert Uderzo et Pierre Watrin : Abraracourcix et Assurancetourix
  • 1978 : La Ballade des Dalton de René Goscinny, Morris, Henri Gruel et Pierre Watrin : Averell Dalton
  • 1983 : Les Dalton en Cavale de Joseph Barbera, William Hanna, Ray Patterson et Morris : Averell Dalton, le boulanger et le boucher
  • 1985 : Astérix et la Surprise de César : Obélix
  • 1986 : Astérix chez les Bretons : Obélix
  • 1989 : Astérix et le Coup du menhir : Obélix
  • 1994 : Astérix et les Indiens : Obélix

Télévision[]

Séries télévisées[]

  • 1969 : Les Aventures de Chaperonnette à Pois : Le loup
  • 1976-1981 : Le Muppet Show : le capitaine Jean Bondyork, Statler

Séries d'animation[]

  • 1983-1984 : Lucky Luke : Averell Dalton
  • 1989 : Cubitus : Cubitus
  • 1989 : Le Livre de la jungle : Baloo
  • 1991-1992 : Lucky Luke : Averell Dalton

Jeux vidéo[]

  • 2003 : Astérix et Obélix XXL[n 1] : Obélix
  • 2005 : Astérix et Obélix XXL 2 : Mission Las Vegum : Obélix

Notes et références[]

Notes[]

  1. Rebaptisé Asterix and Obelix: Kick Buttix en 2004, uniquement pour sa sortie aux États-Unis.

Références[]

Liens externes[]

Advertisement