Richard Darbois

Richard Darbois, de son vrai nom Richard Guimond Darbois, est un acteur franco-canadien, né le 7 décembre 1951 à Montréal (Québec, Canada).

Particulièrement très actif dans le doublage, il est notamment connu pour être la voix française régulière de nombreux acteurs dont Harrison Ford, Danny Glover, Richard Gere, Jeff Goldblum, Dan Aykroyd et Patrick Swayze ainsi qu'une voix récurrente de Bill Murray, Richard Chamberlain et William Hurt. Il a également doublé pendant quelques années Sylvester Stallone (dans notamment Demolition Man et Cop Land) et Arnold Schwarzenegger (dans notamment Conan le Barbare et Predator). Il est aussi connu pour son interprétation de Biff Tannen (interprété par Thomas F. Wilson), dans la trilogie Retour vers le futur et du capitaine Crochet (interprété par Dustin Hoffman) dans le film Hook ou la Revanche du capitaine Crochet.

Au sein de l'animation, Richard Darbois est également très présent et se distingue singulièrement par son jeu et ses diverses possibilités vocales. Il a prêté sa voix à Bruce Wayne / Batman dans plusieurs séries et films d'animation des années 1990 (dont Batman, la série animée, 1992-1999) et Albator dans notamment, l'anime Albator, le corsaire de l'espace. Participant aussi à de nombreuses œuvres Disney, il a notamment prêté sa voix à Buzz l'Éclair dans la saga Toy Story et la série Les Aventures de Buzz l'Éclair, au Génie dans la trilogie Aladdin, à Oogie Boogie dans L'Étrange Noël de monsieur Jack, à Shan-Yu dans Mulan, à Bruce dans Le Monde de Nemo, ou encore, à M. Waternoose dans Monstres et Cie.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Richard Darbois est le fils de l'humoriste Olivier Guimond et de la chanteuse Jeanne-D'Arc Charlebois[1].

En 1955, ses parents se séparent et sa mère part faire carrière en Europe, accompagnée de ses enfants, où elle prend le nom d'artiste de Jeanne Darbois[2], nom de famille qu'adopteront ses enfants.

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années 1970, au début de sa carrière d'acteur, Richard Darbois apparaît dans plusieurs films érotiques soft, puis dans des films pornographiques[3] dans lesquels il est cependant doublé pour les plans hard[4].

Il s'oriente ensuite vers le doublage où il se professionnalise. Ce domaine finit par représenter l'essentiel de son activité. Au sein de ce domaine, Richard Darbois se distingue rapidement grâce à une voix très reconnaissable dont il est capable de modifier aussi bien les graves que les aiguës (sachant que sa voix normale est quand même très grave). Il est même surnommé « Modèle:Langue », à la suite d'une remarque de la chanteuse Madonna[5].

Il officie depuis dans de nombreuses versions françaises pour des films et séries télévisées en passant aussi par l'animation. Il double notamment Harrison Ford, Richard Gere, Danny Glover ou encore Jeff Goldblum. Il a également doublé de manière récurrente Bill Murray, Patrick Swayze, Arnold Schwarzenegger dans tous leurs premiers films, Liam Neeson et même Sylvester Stallone.

Il module également sa voix en fonction des acteurs qu'il double ; s'il conserve sa voix normale pour Harrison Ford (qui possède lui aussi une voix très grave), il donne une voix un peu moins grave à Richard Gere, Jeff Goldblum et encore moins grave à Bill Murray. Pour Danny Glover, par contre, il reprend la même voix que pour Harrison Ford, en y ajoutant cependant un léger accent noir afro-américain[6]. Il gardait également sa voix normale pour Richard Chamberlain, Arnold Schwarzenegger, Michael Ironside ou encore Keith Richards, qui incarne Teague Sparrow, le père de Jack Sparrow, dans le troisième volet de Pirates des Caraïbes.

Il a également été la voix française de Batman sur plusieurs séries d'animation (Batman de 1992, Superman, l'Ange de Métropolis, Batman de 1997), Albator, Buzz l'Éclair (Toy Story) et du Le Génie d’Aladdin.

Il est aussi la voix off officielle de la radio NRJ (France) depuis 1993, la voix off officielle de la chaîne NRJ 12 depuis sa création et la voix off de l'émission Danse avec les stars sur TF1 depuis 2011.

Il vit actuellement en Guadeloupe, avec son épouse avec laquelle il a un fils, ce qui l'oblige à sélectionner ses doublages (principalement des films et double Harrison Ford, Danny Glover, Richard Gere et plus rarement Jeff Goldblum). Il continue cependant à enregistrer des annonces pour NRJ, la firme lui ayant installé un studio sur place[7].

Théâtre[modifier | modifier le wikicode]

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Courts-métrages


Télévision[modifier | modifier le wikicode]


Voxographie[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films auxquels Richard Darbois a assuré le redoublage.

Films[modifier | modifier le wikicode]

Thomas F. Wilson et son personnage de Biff Tannen dans Retour vers le futur.


Films d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Richard Darbois a assuré le redoublage.


Télévision[modifier | modifier le wikicode]

Téléfilms[modifier | modifier le wikicode]

Richard Chamberlain


Séries télévisées[modifier | modifier le wikicode]


Séries d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Albator

Batman, la série animée (1992)

Les Nouvelles Aventures de Batman (1997)

Jeux vidéo[modifier | modifier le wikicode]

Voix off[modifier | modifier le wikicode]

Publicités, radio et télévision[modifier | modifier le wikicode]

  • Le Refaisage de Jérôme Genevray et Fouad Benhammou (parodie de Matrix)
  • Maître Sega (Sega, c'est plus fort que toi !) dans les publicités françaises
  • Publicité de Center Parcs (1994-1997)
  • Publicité française de Final Fantasy VII
  • Publicité française de Friskies Chat Stérilisé (« Brandon Miaou »)
  • Voix off dans l'émission Danse avec les stars sur TF1
  • Voix off des jingles de la radio NRJ
  • Publicité française du jeux vidéo Splatoon
  • Star Wars : L'Empire des rêves (2004) : Harrison Ford (documentaire)
  • Publicité de la société Apple (Jeff Goldblum)

Spectacles[modifier | modifier le wikicode]

  • Tomy dans le court métrage Bad Toys II de Daniel Brunet et Nicolas Douste
  • Plusieurs voix dans les spectacles du Puy du Fou (Vendée) : gouverneur romain (Le signe du triomphe) / Mousquetaire de Richelieu / La Cinéscénie / Narrateur du Secret de la lance
  • Voix off de l’attraction Tapis Volants d'Aladdin à Disneyland Paris
  • Voix off du spectacle Star Wars : La Saison de la Force
  • Sommes-nous seuls dans l'univers ?, court métrage visible au Planétarium de la cité de l'espace à Toulouse
  • Les Boules de Noël d'Hérotoman de Lucas Stoll (court métrage)

Bandes-annonces[modifier | modifier le wikicode]

Courts métrages[modifier | modifier le wikicode]

  • Bad Toys 2 : Tomy
  • On s'est fait doubler ![23] : l'agent bavard (Jules Dousset)

Musique[modifier | modifier le wikicode]

  • Saïan Supa Crew : Polices

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Doublé par Robin Williams en version originale.
  2. 2,00 2,01 2,02 2,03 2,04 2,05 2,06 2,07 2,08 2,09 2,10 2,11 et 2,12 Doublé par Tim Allen en version originale.
  3. 3,0 et 3,1 Doublé par Danny Glover en version originale.
  4. 4,0 et 4,1 Doublé par Dan Aykroyd en version originale.
  5. Selon le carton du doublage français.
  6. Doublé par Richard Gere en version originale.
  7. Doublé par Jeff Goldblum en version originale.
  8. Doublé par Harrison Ford en version originale.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Généalogie Richard Guimond sur Nosorigines.qc.ca.
  2. « La ritournelle de Jeanne d'Arc » sur Libération, le 19 août 1999.
  3. Didier Roth-Bettoni, in Le Cinéma X, La Musardine, 2012, page 82
  4. A bout de sexe (1975), sur l’Internet Adult Film Database.
  5. Vox confidential : une enquête inédite sur les mystères de la voix humaine (page 161, chapitre « Le déclic biologique ») consulté le 13 décembre 2014.
  6. Témoignage de Richard Darbois sur Youtube.com, le 12 mars 2010.
  7. « Il était une voix : Harrison Ford et Buzz l'éclair » sur YouTube.com, le 2 juin 2014.
  8. Directement sorti en vidéo le 2 mai 2014 en France.
  9. Fiche du film sur Voxofilm
  10. Fiche du film sur Voxofilm
  11. 2e doublage.
  12. Scènes supplémentaires doublés en 1992.
  13. Ce 2e doublage a été effectué en 2003.
  14. Fiche du film sur Voxofilm
  15. Fiche du film sur Voxofilm
  16. Fiche du film sur Voxofilm
  17. Fiche du film sur Voxofilm
  18. Fiche du film sur Voxofilm
  19. Fiche du film sur Voxofilm
  20. Fiche du film sur Voxofilm
  21. Doublage tardif effectué en 2004.
  22. Doublé seulement en 1987.
  23. « court-métrage On s'est fait doubler ! » sur YouTube.com.

Voir ausssi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Interviews[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .