William Sabatier

William Sabatier est un acteur français, né le 22 mai 1923 à Gentilly (Val-de-Marne[1]) et décédé, à l'âge de 95 ans, le 17 mars 2019[2] à Limoges (Haute-Vienne[3]).

Ayant à son actif une riche carrière dans le théâtre ou ayant incarné divers rôles au cinéma et la télévision, il a aussi rapidement su se démarquer en devenant l'une des personnalités majeure du doublage français. Il a notamment été la voix française récurrente de Richard Harris, Marlon Brando, Fred Dalton Thompson, Rod Steiger, Karl Malden et Charles Durning ou encore l'une des voix de Gene Hackman et John Wayne[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

William Sabatier est né le 22 mai 1923 à Gentilly dans le Val-de-Marne en région parisienne, il étudie au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1949[2].

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

Il commence sa carrière en jouant dans de nombreuses pièces de théâtre puis il enchaîne divers rôles sur grand et petit écran.

En parallèle, très actif dans le doublage, il a notamment été la voix française régulière de Richard Harris, Marlon Brando, Fred Dalton Thompson, Rod Steiger, Karl Malden et Charles Durning ou encore l'une des voix de Gene Hackman et John Wayne[3],[4].

Mort[modifier | modifier le wikicode]

Il meurt le 17 mars 2019 à Limoges à l'âge de 95 ans[4].

Ses obsèques sont célébrées le 23 mars 2019 à Saint-Sulpice-les-Feuilles, suivies de l'inhumation dans la sépulture familiale.

Théâtre[modifier | modifier le wikicode]

  • 1948 : L'État de siège d'Albert Camus, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1949 : La Tragédie du roi Richard II de William Shakespeare, mise en scène par Jean Vilar, Festival d'Avignon
  • 1949 : Le Cid de Pierre Corneille, mise en scène par Jean Vilar, Festival d'Avignon
  • 1949 : Le Bossu de Paul Féval et Auguste Anicet-Bourgeois, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1950 : Malatesta d'Henry de Montherlant, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1951 : Dîner de têtes de Jacques Prévert, mise en scène par Albert de Médina, Fontaine des Quatre-Saisons
  • 1951 : Lazare d'André Obey, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1952 : Bacchus de Jean Cocteau, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins
  • 1952 : Les Fous de Dieu de Friedrich Dürrenmatt, mise en scène par Catherine Toth, théâtre des Noctambules
  • 1955 : L'Orestie d'Eschyle, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Festival de Bordeaux, théâtre Marigny
  • 1956 : Bérénice de Jean Racine, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins
  • 1956 : Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, mise en scène par Claude Sainva, Comédie des Champs-Élysées
  • 1957 : Les Coréens de Michel Vinaver, mise en scène par Jean-Marie Serreau, théâtre de l'Alliance française
  • 1957 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou, mise en scène par Pierre Dux, théâtre Sarah Bernhardt
  • 1958 : Les 3 Coups de minuit d'André Obey, mise en scène par Pierre Dux, théâtre de l'Œuvre
  • 1958 : La Tour d'ivoire de Robert Ardrey, mise en scène par Jean Mercure, théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1959 : Tête d'or de Paul Claudel, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1960 : Rhinocéros d'Eugène Ionesco, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1960 : Jules César de William Shakespeare, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1960 : Le Balcon de Jean Genet, mise en scène par Peter Brook, théâtre du Gymnase Marie Bell
  • 1961 : Rhinocéros d'Eugène Ionesco, mise en scène par Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins, tournée
  • 1961 : Amphitryon de Molière, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1962 : L'Orestie d'Eschyle, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1962 : Les Petits Renards de Lillian Hellman, mise en scène par Pierre Mondy, théâtre Sarah-Bernhardt
  • 1963 : Des clowns par milliers d'Herb Gardner, mise en scène par Raymond Rouleau, théâtre du Gymnase Marie Bell
  • 1963 : Les Passions contraires de Georges Soria, mise en scène par Georges Vitaly, Théâtre La Bruyère
  • 1965 : La Provinciale d'Ivan Tourgueniev, mise en scène par André Barsacq, Odéon-Théâtre de France
  • 1965 : Le Plus Heureux des trois d'Eugène Labiche, mise en scène par Yves Gasc, théâtre des Mathurins
  • 1966 : Henry VI de William Shakespeare, mise en scène par Jean-Louis Barrault, Odéon-Théâtre de France
  • 1967 : Médée de Sénèque, mise en scène par Jorge Lavelli, Festival d'Avignon
  • 1968 : Désiré de Sacha Guitry, mise en scène par Pierre Dux, théâtre du Gymnase Marie Bell, théâtre du Palais-Royal
  • 1969 : Le monde est ce qu'il est d'Alberto Moravia, mise en scène par Pierre Franck, théâtre des Célestins, théâtre de l'Œuvre
  • 1970 : Un jour dans la mort de Joe Egg de Peter Nichols, mise en scène par Michel Fagadau, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1971 : Dumas le magnifique d'Alain Decaux, mise en scène par Julien Bertheau, théâtre du Palais Royal
  • 1972 : Rhinocéros d'Eugène Ionesco, mise en scène par Guy Lauzin, théâtre des Célestins
  • 1972 : Histoire d'un détective de Sidney Kingsley, mise en scène par Jean Meyer, théâtre des Célestins
  • 1972 : Un pape à New-York de John Guare, mise en scène par Michel Fagadau, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1973 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, mise en scène par Michel Roux, théâtre de Paris
  • 1976 : Un mois à la campagne d'Ivan Tourgueniev, mise en scène par Jean Meyer, théâtre des Célestins
  • 1978 : La Cage aux folles de Jean Poiret, théâtre des Variétés
  • 1982 : La Famille Leibovitch de Caroline Rochman, théâtre Tristan Bernard
  • 1987 : L'Affaire du courrier de Lyon d'Alain Decaux et Robert Hossein, mise en scène par Robert Hossein, Palais des congrès de Paris
  • 1988 : La Liberté ou la Mort d'après Danton et Robespierre d'Alain Decaux, Stellio Lorenzi et Georges Soria, mise en scène par Robert Hossein, Palais des congrès de Paris


Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

  • 1951 : Casque d'or de Jacques Becker : Roland Dupuis
  • 1956 : Une tâche difficile de Jean Leduc (court métrage)
  • 1959 : Des femmes disparaissent d'Édouard Molinaro : Carel
  • 1960 : Les Canailles de Maurice Labro
  • 1962 : Fumée, histoire et fantaisie d'Edouard Berne et François Villiers
  • 1964 : Les Baisers de Bertrand Tavernier : Brois (segment Le Baiser de Judas)
  • 1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras : un commissaire (non crédité)
  • 1966 : Roger la Honte (Trappola per l'assassino) de Riccardo Freda : l'avocat général
  • 1971 : Une saison en enfer (Una stagione all'inferno) de Nelo Risi
  • 1971 : La Part des lions de Jean Larriaga : le commissaire divisionnaire
  • 1973 : Le Serpent d'Henri Verneuil : Mercadier
  • 1973 : L'Affaire Crazy Capo de Patrick Jamain : le médecin légiste
  • 1973 : L'Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier : l'avocat
  • 1974 : Les Chinois à Paris de Jean Yanne
  • 1975 : Section spéciale de Costa-Gavras
  • 1975 : La Cage de Pierre Granier-Deferre : l'ami
  • 1975 : Flic Story de Jacques Deray : Ange
  • 1982 : Guy de Maupassant de Michel Drach : Dr. Blanche
  • 1984 : Mesrine d'André Génovès : Bouvier
  • 1984 : Laisse béton de Serge Le Péron : le directeur de l'école


Télévision[modifier | modifier le wikicode]

  • 1958 : La caméra explore le temps (épisode : L'Exécution du duc d'Enghien de Stellio Lorenzi)
  • 1959 : Britannicus
  • 1961 : La Reine Margot de René Lucot
  • 1963 : Le Chevalier de Maison-Rouge de Claude Barma
  • 1963 : Les Cinq Dernières Minutes (saison 1, épisode 29 : Une affaire de famille de Jean-Pierre Marchand)
  • 1965 : Le train bleu s'arrête 13 fois de Michel Drach (épisode : Cannes : on ne gagne qu'une fois)
  • 1966 : Les Cinq Dernières Minutes (saison 1, épisode 39 : La Rose de fer de Jean-Pierre Marchand)
  • 1966 : Corsaires et Flibustiers de Claude Barma (feuilleton télévisé)
  • 1967 : Valmy
  • 1968 : Au théâtre ce soir : Liberté provisoire de Michel Duran, mise en scène par Robert Manuel, réalisation de Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1970 : Tout spliques étaient les Borogoves de Daniel Le Comte
  • 1971 : Quentin Durward de Gilles Grangier : Charles le Téméraire
  • 1971 : L'Arrestation d'Arsène Lupin : Gournay-Martin
  • 1972 : Les Rois maudits de Claude Barma : Henry de Lancastre dit « Tors-col » (mini-série)
  • 1971-1973 : Schulmeister, l'espion de l'empereur de Jean-Pierre Decourt : Savary
  • 1972 : La Mort d'un champion téléfilm d'Abder Isker : Pierre Vauquelin
  • 1972 : Au théâtre ce soir : Histoire d'un détective de Sidney Kingsley, mise en scène par Jean Meyer, réalisation de Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1974 : Au théâtre ce soir : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, mise en scène par Michel Roux, réalisation de Georges Folgoas, théâtre Marigny
  • 1974 : Entre toutes les femmes de Maurice Cazeneuve
  • 1974 : La Passagère d'Abder Isker : Inspecteur Vauquelin
  • 1976 : Le Berger des abeilles de Jean-Paul Le Chanois : Capatas, le « berger des abeilles »
  • 1976 : Au théâtre ce soir : Un mois à la campagne d'Ivan Tourgueniev, mise en scène par Jean Meyer, réalisation de Pierre Sabbagh, théâtre Édouard VII
  • 1977 : Au théâtre ce soir : Monsieur chasse ! de Georges Feydeau, mise en scène par Alain Feydeau, réalisation de Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1977 : Au théâtre ce soir : Football de Pol Quentin et Georges Bellak, mise en scène par Michel Fagadau, réalisation de Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1978 : Commissaire Moulin de François Dupont-Midi (épisode : Intox)
  • 1978 : Émile Zola ou la Conscience humaine de Stellio Lorenzi
  • 1978 : Les Pavés du ciel d'Albert Husson, mise en scène par Claude Nicot, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1979 : Au théâtre ce soir : La terre est basse d'Alfred Adam, mise en scène de l'auteur, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1982 : Julien Fontanes, magistrat de François Dupont-Midi (épisode Une fine lame)
  • 1983 : Quelques hommes de bonne volonté de François Villiers (mini-série)
  • 1984 : Au théâtre ce soir : La Vie sentimentale de Louis Velle, mise en scène par Maurice Ducasse, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1984 : Vive la crise ! : Gérard Taillard, président de l'association des banques françaises


Voxographie[modifier | modifier le wikicode]

Note : Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films auxquels William Sabatier a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Films[modifier | modifier le wikicode]


Films d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Télévision[modifier | modifier le wikicode]

Téléfilms[modifier | modifier le wikicode]

Séries télévisées[modifier | modifier le wikicode]


Séries d'animation[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Doublage tardif effectué en 2006.
  2. Interview de William Sabatier dans le livre Rencontres autour du doublage des films et des séries télé de François Justamand, p. 132, Éditions Objectif Cinéma, 2007.
  3. Doublage tardif effectué en 1968.
  4. 2e doublage effectué en 1980.
  5. Doublage tardif effectué en 1969.
  6. Doublage tardif effectué en 1985.
  7. 2e doublage effectué en 2003 pour la sortie de la version longue du film.
  8. Carton du doublage français.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Rencontres autour du doublage, Éditions Objectif Cinéma (2006).
  2. 2,0 et 2,1 Décès de William Sabatier (1923-2019) sur Danslombredesstudios.blogspot.com.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Décès de l'acteur William Sabatier, qui avait doublé Marlon Brando, John Wayne et Gene Hackman sur Le Parisien.fr.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 William Sabatier, la voix française de Marlon Brando, est mort sur Huffingtonpost.fr.
  5. « Doublage de la série Les Tudors » sur Doublage Séries Database.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .